Bibliothèque électronique gratuite

L'aube des traducteurs- De l'hébreu au grec : traducteurs et lecteurs de la Bible des Septante IIIe s. av. J.-C. - IVe s. apr. J.-C. - Alexis Léonas

PRIX: GRATUIT
FORMAT: PDF EPUB MOBI
DATE DE SORTIE: 15/02/2007
TAILLE DU FICHIER: 7,11
ISBN: 978-2-204-08035-4
LANGUE: FRANÇAIS
AUTEUR: Alexis Léonas

Troverai il libro L'aube des traducteurs- De l'hébreu au grec : traducteurs et lecteurs de la Bible des Septante IIIe s. av. J.-C. - IVe s. apr. J.-C. pdf qui

Description:

" Il était une fois une traduction... " Ainsi commence ce livre qui n'est pas un conte mais qui paraît en raconter un : bien que fruit d'une culture archaïque et étrangère aux Grecs, avorton littéraire en marge d'une culture riche et presque saturée, les Ecritures juives, par la grâce de la traduction des Septante, devinrent l'Ecriture sainte du monde gréco-romain. Et le conte a perduré : devenu religion officielle de l'Empire romain, le christianisme a instauré la Bible comme son livre de référence, et c'est toujours son statut vingt-trois siècles après cette première traduction. Première ? Oui. Dans un monde où toute culture s'enfermait dans sa suprématie (soit contre tout ce qui était " barbare " pour les Hellènes, soit, au contraire, contre tout ce qui était grec, donc étranger, pour les autres peuples méditerranéens - qui résistaient déjà à une première vague de globalisation), dans un monde où les échanges entre les cultures se faisaient par des voies obliques, on ne pratiquait pas la traduction littéraire (l'idée même d'une telle transmission, si coutumière pour nous, était absente de l'horizon intellectuel de l'Antiquité). Et cette traduction improbable a surgi. C'est cette histoire qui nous est racontée : celle des traducteurs, celle des lecteurs, celle des mots et du langage. Des considérations sur l'intérêt philologique et historique de cette première traduction émerge tout naturellement la question du sens de l'Ecriture - tel qu'il était pour l'Antiquité tardive, tel qu'il pourrait être pour une modernité tardive.

...a lieu à Alexandrie, cité grecque d'Égypte où la diaspora juive est active, pour entrer dans une histoire chargée de légendes et de commentaires ... Compte rendu de A. Léonas, L'aube des traducteurs. De l ... ... . La célèbre Lettre d'Aristée à Philocrate raconte ainsi, un ou deux siècles après l ... A.L. raconte l'histoire de cette entreprise de manière précise, en déployant le contexte de celle-ci : l'univers des traducteurs, la capacité de la langue à être traduite, la question de la langue de départ des traducteurs de la Septante, la manière dont les lecteurs anciens recevaient les œuvres écrites, et notamment cette traduction. On perçoit ainsi combien la traduction des ... Alexis Léonas, L'aube des traducteurs. De l'hébreu au grec : traducteurs et lecteurs de la Bible d ... Alexis Léonas, L'aube des traducteurs. De l'hébreu au grec ... ... . On perçoit ainsi combien la traduction des ... Alexis Léonas, L'aube des traducteurs. De l'hébreu au grec : traducteurs et lecteurs de la Bible des Septante (iiie s. av. J.-C.-ive s. apr. J.-C.) Paris, Éditions du Cerf, coll. « Initiations bibliques », 2007, 239 p. Pierre Lassave 1 La première traduction de la Torah en grec, devenue dès lors le Pentateuque, remonte à De l'hébreu au grec : traducteurs et lecteurs de la Bible des Septante (IIIe s. av. J.-C. - IVe s. apr. J.-C.), Paris, Cerf, 2007, 239 pages (Initiations bibliques), ISBN 978-2-204-08035-4, € 29. «L'intention » de l'A., dans cet essai, «a été d'abord de clarifier les choses pour (lui-même) ; (…) il traduit la tentative d'un chercheur de rendre compte de l'intérêt de ... L'ouvrage d'A. Léonas se propose de...